Kanndi de Mescoat

Cultivé sur les terres fertiles du littoral léonard pour ses fibres utilisées dans la fabrication de toiles, le lin était transformé dans l’arrière-pays après égrenage et rouissage.

Le traitement des écheveaux de fil se faisait dans des kanndi. Ces écheveaux étaient suspendus dans une cuve circulaire avec de la cendre de hêtre aux propriétés saponifiantes et recouverts d’eau chaude.

Ploudiry a compté une bonne quarantaine de kanndi dont celui de Mescoat, sans toit depuis 1944. En septembre 2014, l’association de sauvegarde du patrimoine Mein Ha Diri se lance le défi d’une restauration à l’ancienne. C’est le résultat de cette aventure que nous découvrirons.

Chapelle St Antoine

Cette chapelle perdue au milieu de la campagne ne fait pas dans le luxe, mais son intérieur vaut le détour. Tableau de la crucifixion datant de 1632, retable du milieu du XVIIè siècle, blochets du XVIè représentant les quatre évangélistes, statuaire, voûte peinte par Valentin Scarlatescu… Un pardon de septembre toujours vivace avec vente d’andouille et de lard, qui permet à Mein Ha Diri de poursuivre son œuvre de restauration.

Dates :       les jeudis 16 septembre 2021 à 14 h et jeudis 23 septembre à 10 h.  
Déplacement : individuel. Covoiturage conseillé. Rendez-vous à la chapelle St Antoine, puis une heure plus tard, au Kanndi de Mescoat.
Coût :        3 €
Inscriptions : aux permanences des vendredis  18 juin, puis 3,10 et 17 septembre.

Note 1  : En cas de problème de dernière minute, merci de prévenir René Tréguer au 06 34 31 63 62

Note 2  : Pour situer la chapelle St Antoine, cliquez ici     Pour aller de St Antoine à Mescoat,  cliquez ici     

jeudis 16 et 23 septembre 2021 •